chardonnerets mutations du midi Index du Forum

chardonnerets mutations du midi
Bonjour à tous, bienvenus sur le forum, nous avons crée ce forum pour partager notre passion des chardonnerets, discuter de nos façons de les élever, recevoir et prodiguer des conseils pour leurs bien être, tout sa dans une bonne entente..

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LES MYCOSES DIGESTIVES

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chardonnerets mutations du midi Index du Forum -> Les chardonnerets. -> Les maladies, traitements et Soins.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Coco c'est moi


Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2012
Messages: 73
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 00:17 (2012)    Sujet du message: LES MYCOSES DIGESTIVES Répondre en citant

                        LES MYCOSES DIGESTIVES



LA CANDIDOSE DIGESTIVE





* Etiologie


La maladie, occasionnelle chez le canari, est liée au développement de Candida albicans.
Il s’agit d’une maladie opportuniste, le candida étant un hôte fréquent du tube digestif, il se
développera de façon pathologique à la faveur d’une baisse de l’immunité, d’une carence, d’une
maladie, d’un traitement antibiotique (en particulier avec les tétracyclines) ou chez les jeunes.
Des mauvaises conditions d’élevage ou d’entretien (en particulier une mauvaise aération)
permettent l’accumulation de spores.
Scott  décrit un élevage dans lequel Candida albicans a été mis en évidence chez 30 % des
oiseaux autopsiés, la cause primitive du décès était due à l’ingestion de graines germées
contaminées majoritairement par Enterobacter sp. et Klebsiella sp..


* Symptômes


Le champignon se développe principalement dans le jabot, l’oesophage, la cavité buccale et le
pharynx.
Les animaux atteints sont en mauvais état général, « en boule». Ils présentent une stomatite
entraînant une diminution de l’appétit, de la dysphagie, de l’halitose, de la dyspnée et de la
diarrhée.
Il existe une forme respiratoire par atteinte des cavités nasales (rhinite). Ces deux formes peuvent
coexister.


* Diagnostic


Le diagnostic est fondé sur l’existence de facteurs prédisposants, la clinique et des lésions
caractéristiques. La mise en évidence de la levure se fait par examen direct ou par ensemencement. La découverte
d’une levure n’implique pas forcément son rôle pathogène car c’est un organisme saprophyte, le
diagnostic ne se fait que si l’on rencontre un envahissement des tissus par des blastospores, des
pseudo-hyphes et/ou du mycélium de Candida sp..  * Lésions
On observe des placards blancs à jaunâtres d’aspect crémeux dans la cavité buccale, le pharynx et
le jabot.
L’invasion des muqueuses par la levure entraîne une hyperkératose et une desquamation des
couches superficielles. De nombreux blastospores sont visibles.
L’examen histologique révèle des foyers nécrotiques entourés de cellules mononucléées dans
l’oesophage et le gésier.


* Traitement


On associera un traitement per os à un éventuel traitement local.

- La nystatine (Mycostatine ND) possède une action locale mais n’est pas absorbée au niveau
digestif si l’épithélium est intact, les posologies de 100 000 à 300 000 UI/Kg en deux prises par
jour donnent de bons résultats sans effet secondaire notoire, par exemple, on diluera 50 0000 UI
dans 10 ml d’eau de boisson et on administrera 1 goutte 3 fois par jour pendant 2 à 3 semaines.
Elle n’est efficace que dans les candidoses superficielles de l’oesophage et du jabot.


- L’amphotéricine B seule ou en association nystatine (100 000 UI) - amphotéricine B (100 mg)
s’administre à la posologie de 0,5 ml/Kg 2 fois à 10 à 14 jours d’intervalle.

- Le fluconazole (Triflucan ND), à la dose empirique de 2 à 5 mg/Kg une fois par jour, peut être
utilisé en seconde intention si les levures sont résistantes.
Un traitement local sur les lésions orales, cutanées et oculaires avec une pommade à base
d’amphotéricine B à 3 % permet d’accélérer la guérison des lésions.



http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=1137

_________________
Emmerdeuse à temps complet ..!!!!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Mar - 00:17 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lorenzo
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2011
Messages: 731
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Jeu 15 Mar - 12:39 (2012)    Sujet du message: LES MYCOSES DIGESTIVES Répondre en citant

Un très bon article merci du partage,
ont comprend bien l'utilité d'ouvrir les fenêtres minimum un quart d'heure sinon bonjour les champignons !!
Sa et le nettoyage, surtout si ont possède des chardonnerets mutations, ils sont hyper fragile ..

Amicalement.
_________________
Dans la passion peux naître l'amitié...
http://lorenzodemarseille.skyrock.com/


Revenir en haut
jeanluc66
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 832
Localisation: 66

MessagePosté le: Mar 20 Mar - 13:49 (2012)    Sujet du message: LES MYCOSES DIGESTIVES Répondre en citant

merci coco pour le partage 


hygiène il faut etre i reprochable avec les mutation  comme tu le dit Lorenzo 


et pour le renouvellement d'air il faut le faire tout les jour si possible ces de la prévention mes amis 


 encore pour tous coco   
_________________
JEAN-LUC 66
PASSIONNER AVANT TOUT ..


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:46 (2017)    Sujet du message: LES MYCOSES DIGESTIVES

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chardonnerets mutations du midi Index du Forum -> Les chardonnerets. -> Les maladies, traitements et Soins. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com